Book power!

Aujourd’hui un petit billet pour parler d’un livre qui est l’une des meilleures synthèses sur l’équitation de tradition française. Il s’agit de l’Equitation de tradition française, écrit par D. Diogo de Bragance et publié au édition Belin en 2005. Ce livre est une réédition, augmentée et améliorée par son auteur, d’un livre originellement paru au Portugal en 1975 et traduit en français par René Bacharach en 1976.

Dom Diogo de Bragance fut un élève de Nuno Oliveira et dispose de la plus grande bibliothèque de livres sur l’équitation de son pays, le Portugal. Après avoir lu ses notes préparatoires pour l’écriture de son livre, René Bacharcah le qualifia de premier comparatiste de l’équitation. diogo2Ce livre est de fait conçu comme une synthèse sur cet art. Il s’articule en trois axes. Tout d’abord l’auteur nous présente les caractéristiques générales de l’équitation portugaise de tradition française. Ensuite il nous livre les spécificités de cette équitation en les mettant en parallèle avec l’histoire de cet art depuis la Reconquista portugaise (qui se termine au XIV° siècle) et la renaissance italienne (XV° siècle) jusqu’au XX° siècle. C’est ainsi l’occasion de présenter les multiples influences qui aboutissent à l’équitation décrite par La Guérinière dans son école de cavalerie. C’est aussi l’occasion de présenter la manière dont cette équitation évolue par la suite et la manière dont elle influence en retour les autres équitations européennes. Enfin l’auteur nous livre dans la dernière partie de son livre un panorama de l’équitation et du dressage équestre contemporains. C’est pour lui l’occasion d’aborder l’enseignement de l’équitation et la manière de concevoir cet art lorsque l’on en est professionnel.

Ce livre est très complet, extrêmement précis et va bien au delà des simples notions techniques. Le souci de comprendre l’histoire de sa discipline et la volonté de cultiver ses lecteurs sont au cœur de cet ouvrage. Ce n’est pas un hasard si il est souvent présent dans les bibliographies des traités de dressage plus récents.

Extrêmement bien construit d’un point de vue didactique ce livre reste néanmoins très dense et aborde des notions parfois très complexes. Il n’est probablement pas l’ouvrage le plus facile pour aborder pour la première fois la littérature équestre. Il est cependant le premier à consulter lorsque, après avoir découvert ces livres, on souhaite approfondir son savoir de cavalier.

En bref un très bon livre pour cavaliers et lecteurs un peu plus aguerris.

71DK0S8ZwQL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close